Grünenthal uses its own and third-party cookies to improve the browsing experience, offer personalized content and improve its services. We use analytics scripts which set tracking cookies. More details and information can be found in our Data Privacy Statement – please refer to this to adjust your settings for website analytics tracking (e.g. enable/disable). By closing this window you agree to our standard Terms of Use.

I'm ok with this

;

Considérations générales sur la gestion de la douleur avec des médicaments de la classe des opioïdes

Les aspects généraux suivants doivent être examinés dans le contexte de l’information spécifique à chaque produit:

  • Les approches individualisées et centrées sur le patient pour le diagnostic et le traitement de la douleur sont essentielles pour établir une alliance thérapeutique entre le patient et le clinicien.
  • Avant de prescrire des opioïdes, il faut prendre en compte les éléments variables susceptibles d’affecter la dose chez le patient.1
  • Chez les patients souffrant de douleurs aiguës, par exemple de douleurs post-opératoires, l’utilisation d’opioïdes doit être aussi courte que possible.1
    Tous les patients doivent être sélectionnés avec soin et les facteurs de risque d’abus évalués. Un contrôle et un suivi réguliers doivent être mis en place pour garantir que les opioïdes sont utilisés de manière appropriée3-4, et en conformité avec les objectifs du traitement (intensité de la douleur et fonctionnalité) convenus avec le patient.3-4
  • Les patients doivent être informés des effets indésirables potentiels ainsi que de la possibilité de développer une tolérance, une accoutumance et une dépendance.3-4
  • Dans les cas de douleur aiguë et chronique, il faut d’abord utiliser une approche multimodale sans opioïdes avant de passer aux opioïdes ou d’associer un traitement par opioïdes.1
  • La dépendance est possible même lorsque les opioïdes sont pris conformément aux instructions du médecin. La prévalence exacte des e la dépendance chez les patients traités avec des opioïdes pour une douleur chronique est difficile à déterminer.5
  • En cas d’utilisation à long terme d’opioïdes, des examens cliniques réguliers sont nécessaires pour évaluer le contrôle de la douleur, son impact sur le mode de vie, le bien-être physique et psychologique du patient, les effets indésirables et la nécessité de poursuivre le traitement.2
  • Tout traitement de longue durée par des opioïdes devra être surveillé et réévalué régulièrement, avec une diminution progressive de la dose ou l’interruption du traitement selon le cas.3-4
  • Les signes d’un comportement de dépendance doivent être surveillés et traités le cas échéant.3-4
  • Des supports d’information clairs et des interventions de sensibilisation peuvent contribuer à améliorer les connaissances des patients et du grand public en matière d’opioïdes et en réduire le mésusage.6

Références:

M-N/A-HQ-02-20-0012